Comment éviter les arnaques en achetant une voiture d’occasion

Achat voiture d'occasion en toute confiance

Dans le secteur de la vente des véhicules d’occasion, les arnaques ne manquent pas. Les personnes de mauvaise foi ne sont pas à court d’idées pour abuser de la confiance d’acheteurs trop crédules. Si une vente réussie se base en grande partie sur la confiance mutuelle, certains ne voient pas la chose sous cet angle. Différents subterfuges sont mis en place, non seulement pour l’argent, mais aussi pour vendre une voiture volée ou accidentée.

Pour ne pas tomber dans l’un de ces pièges, voici les bons réflexes à avoir.

Soyez vigilant !

Avant de signer le contrat de vente, voici ce qu’il faut faire :

  • Bien inspecter la future voiture : ne faites jamais de contrôle à la tombée de la nuit, ou dans un endroit mal éclairé. C’est en effet le meilleur moyen de ne pas remarquer les éventuels défauts du véhicule. Prenez tout le temps nécessaire pour vérifier l’intérieur et l’extérieur. L’idéal serait de faire une check-list au préalable pour être sûr de ne rien rater durant les vérifications. N’oubliez pas les éléments techniques, comme les phares par exemple.

Vous pouvez aussi faire appel à un tiers de confiance pour vous accompagner lors des visites. Pour plus d’informations ou pour réserver une intervention, rendez-vous ici.

Un mécanicien vérifie l’état du moteur
  • Demander les factures : vous pourrez ainsi vous faire une idée de l’entretien dont a bénéficié la voiture que vous comptez acheter. Relevez les noms des garages pour éventuellement faire des vérifications avant de finaliser l’achat.
  • Concernant le paiement, plusieurs méthodes plus ou moins fiables existent : liquide, chèque simple, chèque de banque, etc… Pour plus d’information sur les moyens de paiements, cliquez ici

Que faire d’autre pour éviter les arnaques ?

Ne pas se laisser berner

Quand vous achetez une voiture à un particulier, il est indispensable de procéder à un essai sur route. Faites donc très attention au bruit du moteur qui doit être le plus régulier possible. N’oubliez pas de vérifier l’état de l’embrayage et de la boite de vitesse. Soyez aux aguets de tout bruit inhabituel. Demandez aussi au propriétaire de conduire vous-même la voiture pour déceler les éventuels dysfonctionnements auxquels lui est habitué. S’il refuse de se prêter à cet exercice, n’allez pas plus loin, même si cela semble être une bonne affaire.

D’autres détails peuvent également vous permettre d’éviter les arnaques lors de l’achat d’une voiture. Le compteur peut parfois être trafiqué pour faire croire qu’il s’agit d’une voiture pas très vieille. Il suffit de vérifier si les rouleaux du compteur sont bien alignés. Les modèles de voitures qui ont des compteurs digitaux sont encore plus faciles à trafiquer. L’idéal serait de faire réaliser une visite de concession pour s’assurer que ce n’est pas le cas.

Rouleau kilométrique trafiqué.

Il peut arriver que des vendeurs essayent de vendre des voitures volées ou accidentées. Dans le premier cas il faudra vérifier la concordance du numéro de série inscrit sur le châssis et la carte grise du véhicule. Si vous remarquez des traces suspectes sur les joints de portières ou des barillets, soyez sur vos gardes. De même, si des éraflures sont visibles sur le bas de caisse ou que la peinture semble trop neuve au point d’être suspecte, méfiez-vous.

En conclusion, l’achat d’une voiture à un particulier nécessite une grande attention. Même si la démarche d’inspection peu sembler longue, elle est indispensable pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

Si après l’achat de la voiture vous avez encore des doutes sur sa fiabilité, rendez-vous ici pour quelques conseils.